La gestion de la Réserve

La mise en œuvre des actions inscrites dans le plan de gestion est assurée par l’équipe technique du CORENA. Celle-ci rend compte régulièrement au collège des élus à l’occasion des réunions du conseil d’administration et des rencontres spécifiques pour traiter des problèmes particuliers.

Le Conservatoire s’appuie également sur la contribution des services techniques régionaux compétents en matière de planification et de gestion des ressources forestières : l’Agence  Régionale de Développement, l’Inspection Régionale des Eaux et Forêts, le Parc National du Niokolo Koba, l’Inspection d’Académie.

Des réunions bilans sont annuellement tenues lors des comités de suivi en la présence des représentants du département de l’Isère, le principal partenaire financier de la RNC.

La convention de partenariat entre le conservatoire de la RNC et le Département de l’Isère est régie par les actes ci-après :

  Ø la convention de coopération décentralisée signée le 24 octobre 2008 entre le Conseil général de l’Isère et le Conseil régional de Tambacounda (Sénégal) dont l’objectif est l'établissement d'un partenariat privilégié entre les deux collectivités ;

  Ø le Code Général des Collectivités Territoriales de la République française et notamment les articles L.1112-1, L.2131-1 et 2 et L.3211-1, ainsi que la volonté du Conseil général de l’Isère de mettre en œuvre une politique de solidarité internationale dans l’intérêt à la fois des populations de Tambacounda et de l’Isère, de sensibilisation aux relations Nord-Sud, à la différence culturelle ainsi qu’au développement humain ;

  Ø la Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable, approuvée par l’assemblée départementale du Conseil général de l’Isère par délibération du 18 avril 2008 ;

  Ø  la convention n°2010-0004 d’intégration du site du Boundou dans le réseau des espaces naturels sensibles du Département de l’Isère signée le 3 janvier 2011 avec le Conseil régional de Tambacounda (Sénégal), les communautés rurales de Dougué, Koussan, Sinthiou Fissa et Toumboura,  dont l’objectif est de définir les conditions d’octroi du label "espace naturel sensible" au site du Boundou ;

  Ø  le Procès-verbal de l’Assemblée générale de création du Conservatoire de la réserve naturelle communautaire du Boundou (CORENA) du 12 février 2009.