Témoignages

J’ai parcouru le Boundou la première fois avec deux photographes.

Rapidement, j’ai été enthousiasmé par la diversité et l’accessibilité de la faune. Le long de la rivière Falémé, l’ambiance est magique : le soir, les villageois rentrent des champs et des milliers d’oiseaux multicolores se déplacent de part et d’autre du fleuve.

Au calme dans une Afrique sans trace de pollutions sonores ou visuelles, on est serein…L’embarcation se faufile doucement entre les bancs de sable, la faune n’est pas surprise, les rencontres sont de qualité. Le matin fut aussi magique, à la mare avec plus d’un millier de gangas qui virevoltaient sur les berges, suivis par les perroquets, le chacal et les phacochères.

Plus tard, je suis revenu avec un groupe d’adolescents pour y faire des rencontres humaines inoubliables. Le voyage nous emmena dans la brousse avec notre petit véhicule vers les chercheurs d’or ; partout le long du parcours des nuées d’oiseaux s’envolaient devant nous, perroquets, guêpiers, « manges mil » et aussi des singes patas et des mangoustes.

Je garde pour le Boundou, cette partie du Sénégal authentique, beaucoup de sympathie...

Gérard Schmitt, photographe               

 

 Nous avons passé 3 jours en famille dans la Réserve, principalement dans la partie Nord.

C'est Magique! Vivre quelques jours au fin fond de la brousse, dormir à la belle étoile ou dans une case du campement, partager la vie des habitants, partir à la recherche d'animaux sauvages et d'oiseaux multicolores, vivre au rythme lent de cette nature est complètement dépaysant et très agréable. C'est comme dans un rêve.

Marie-Pierre Delannoy, séjour en famille, déc. 2015               

 

   baguage en brousse - G. FeltAvec trois amis, nous avons eu la chance de participer à la première séance de baguage dans la Réserve Naturelle Communautaire du Boundou. Nous y avons découvert de superbes paysages et une belle variété de flore et de faune, notamment au niveau des oiseaux. L'équipe de la Réserve nous a fait partager sa passion et son professionnalisme : une très belle expérience au cœur de cette réserve encore méconnue du grand public !

Guillaume Felt, volontaire à Tamba, sept. 2015              

 

 Le Boundou... On y découvre des paysages qui donnent envie de savoir peindre et on y vit des histoires qui ne demandent qu’à être racontées. Tout ça en étant plongé dans le mode de vie rural africain, à découvrir les problématiques des villageois confrontés aux règles des réserves naturelles, à se balader dans la brousse à la recherche d’oiseaux fabuleux, à participer à des matchs de foot engagés... Séjour inoubliable garanti !

Louis de Castelbajac, volontaire en agronomie à Tamba              

 

 Mon séjour dans la réserve naturelle du Boundou en novembre dernier fait partie des plus belles expériences que j’ai vécues.

La jeune fille sur cette photo, croisée lors d’une de nos nombreuses visites chez les habitants des villages situés sur le territoire de la réserve, illustre parfaitement l’ambiance générale dans laquelle nous baignions tout au long de cette belle mission : douceur, gentillesse, grâce, accueil et partage.

La variété et la densité des activités que nous avons vécues avec les villageois et les responsables du projet ont dépassé mes attentes. Imaginez : découverte des villages, de la vie quotidienne de ses habitants, sorties natures avec les enfants et leurs enseignants, grandes marches dans la brousse de Koussan à Belly (à pied et en charrette), de jour comme de nuit ; Dormir à la belle étoile dans une ambiance digne de «Out of Africa » ; Randonner en vélo au petit matin dans la savane qui se réveille ; Poser des filets pour capturer, étudier et observer des oiseaux de passage sous l’oeil attentif et les explications passionnées d’un ornithologue ; Récolter les arachides, échanger avec le marabout du village, participer à l’aménagement des classes temporaires du collège de Koussan ; Eplucher le bissap avec les cuisinières, partager nos repas avec nos nouveaux amis écogardes et gardiens des lieux ; Manger le soir à la « lumière » des étoiles.

Je n’ai qu’un souhait : pouvoir revenir dans la réserve du Boundou !

Nathalie Boyer, Ecovolontaire, nov. 2015              

 

 

Souvenirs du Boundou Séjourner dans la réserve du Boundou est un vrai bonheur pour tous ceux qui n’ont qu’une envie, c’est de se retrouver au milieu de nulle part et de s’immerger dans la vie Africaine.

Ces 2 semaines d’immersion ont été une expérience inoubliable : nous étions logés dans des cases d’accueil traditionnelles, mais nous préférions dormir dehors au son de la brousse : cris des ânes et des hyènes dans la nuit (au loin...), chant du coq et des oiseaux au petit matin et nous pouvions assister au lever du soleil et à l’éveil de la vie sans quitter nos matelas !

Un accueil formidable, chaleureux de la part de l’équipe chargée de veiller à ce que l’on ne manque de rien : eau, repas partagé avec les gens, discussion avec les cuisinières préparant  les repas, manger à la belle étoile et regarder les étoiles filantes passer sous nos yeux !

Nous avons pu découvrir les principaux lieux de la réserve à pied, en vélo, en moto, en taxi brousse pour aller d’un village à un autre ; côtoyer les élèves des écoles, échanger avec les enseignants, les chefs de village, les enfants, les habitants,  participer au montage extérieur de salles de classe du collège, s’initier à la récolte des arachides, à la découverte des oiseaux de la réserve ou encore discuter avec le marabout du village.

Bref, une belle expérience de partage et de découverte des populations qui laissent plein d’étoiles dans les yeux !

Karine Evieux, Ecovolontaire, nov. 2015              

 

 

Vous avez visité la Réserve et vous souhaitez témoigner aussi ? N'hésitez pas à nous laisser des commentaires ci-dessous.